UXDE dot Net Wordpress Themes

Prime de Noël

Instituée en 1988, la prime de Noël est une aide forfaitaire annuelle destinée aux ménages à faibles revenus. Cette mesure a été prise afin d’offrir une aide financière aux familles en difficulté durant les fêtes de Noël. La prime est versée par le Pôle Emploi et la CAF, dont le montant dépend de la situation de chacun.

Les bénéficiaires

Les bénéficiaires de la prime de noëlSeules les personnes répondant aux dispositions imposées par le gouvernement peuvent bénéficier de la prime de noël. Afin de toucher la prime, il faut notamment être bénéficiaire du socle de revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l’allocation transitoire de solidarité (ATS).

Les bénéficiaires du forfaitaire de reprise d’activité ou de l’allocation équivalent retraite (AER) peuvent également toucher la prime de Noël. Si l’intéressé est déjà inscrit à la Caisse d’allocations familiales et à Pôle emploi, aucune inscription spécifique ne lui est demandée pour recevoir la prime.

Le montant de la prime

La valeur de la prime de Noël est calculée en fonction des charges familiales de l’intéressé. Si l’on se réfère aux montants de la prime de 2012, la somme versée est de 152, 45 € pour les personnes célibataires et sans enfant, 228,67 € pour les célibataires avec un enfant, 274,41 € pour ceux à deux enfants et 335,39 € pour les personnes seules avec trois enfants à charge.

Pour les personnes en couple, la prime de noël est de 228,67 € s’il n’y a pas d’enfant, 274,41€ s’il y a un enfant, 320,14 € pour deux enfants et 381,12 € pour les couples avec trois enfants. L’augmentation est de 60,68 par enfant pour les familles avec plus de trois enfants à charge.

Le paiement

Le versement de la prime est réalisé quelques jours avant Noël. Pour les bénéficiaires de l’AER, de l’ASS, de l’ATS ou du forfaitaire de reprise d’activité, l’opération est effectuée directement par Pôle Emploi. La CAF ou la CMSA est, de son côté, responsable du versement aux bénéficiaires du RSA.